Chiffres-clés

Mise en serviceau plus tôt fin 2018
Nombre d'éoliennes12
Puissance nominale2 à 3 MW par turbine
Puissance totale du parc éolien24 à 36 MW
Hauteur de construction totale incl. palemax. 210 m
Hauteur du moyeumax. 150 m
Production d'électricité50 à 90 GWh par an
Durée de productionau moins 20 ans

Aspects techniques

Itinéraire :

 Le périmètre du Plan Partiel d’Affectation (PPA) se compose d’une aire d’accès (partie linéaire) et d’une aire des installations (places de montage des éoliennes).

Les éoliennes ainsi que les machines de chantier seront acheminées via le col du Mollendruz. A partir du sommet du col, elles emprunteront des chemins nouveaux ou aménagés afin d’accéder aux places de chantier, disposées auprès de chaque aérogénérateur. Le positionnement détaillé des places de chantier, des élargissements d’accès ou des chemins nouveaux a été étudié de manière à minimiser les mouvements de terre, leurs impacts sur l’environnement et l’exploitation sylvo-pastorale. Les recommandations des mandataires en charge de l’étude d’impact sur l’environnement ont été prises en considération.

Contraintes de transport :

Etant donné que le choix du modèle d’éolienne qui équipera le parc du Mollendruz n’est pas encore arrêté, le dimensionnement des accès ne peut se baser sur les normes d’un unique fabricant. Il s’inspire néanmoins des données fournies par des fabricants d’éoliennes avec pales d’env. 50 m.

Le gabarit du véhicule représenté sur la figure ci-dessous, employé pour le transport de pales, a servi de base dimensionnelle pour les rayons minimaux et pour les profils d’espace libre.

Accès :

Actuellement, les accès concernés ont une largeur comprise entre 2m50 et 3m, et sont pour majeure partie constitués de bitume. Leurs élargissements seront réalisés en grave ou en grave stabilisée en fonction de leur pente. Une fois la phase de construction des éoliennes achevée, les élargissements qui ne seront plus nécessaires en phase d’exploitation seront reverdis par la mise en place d’une couche de terre végétale et par ensemencement. Il ne sera conservé qu’une largeur de 2m50 ou de 3m20 en cas d’utilité pour les transports liés à l’exploitation sylvo-pastorale.

Quelques éoliennes sont prévues sur des sites qui ne sont pas desservis par les dessertes existantes. Des accès nouveaux seront aménagés afin d’y accéder. Ils seront réalisés en grave ou en grave stabilisée selon la pente et possèderont une largeur totale de 4m. En prévision de la phase d’exploitation, ils seront pour partie reverdis de manière à ne maintenir qu’une largeur de 2m50 (ou 3m20 en cas d’utilité pour les transports liés à l’exploitation sylvo-pastorale).

Exemple d’aménagement des accès (Phase de chantier et phase d'exploitation)

Gestion des matériaux :

La construction des accès, des places de chantier et des fondations des éoliennes engendrera le déplacement d’importants volumes de matériaux. Dans ce contexte, la réutilisation des matériaux extraits sur place diminue les volumes à évacuer ou à apporter sur le site. L’acceptabilité du projet s’en trouve améliorée par la réduction du nombre de camions en transit sur les routes d’accès.

Emprises provisoires : L’aménagement des chemins d’accès, des canalisations d’électricité et des autres infrastructures nécessaires à la construction du parc éolien impliquera des emprises provisoires durant leur construction.

Fonctionnement d'une éolienne: l'éolienne convertit l’énergie du vent en électricité. Le vent entraîne les pales. Celles-ci entraînent un générateur qui produit du courant électrique, sans émissions de CO2 ni de particules. Plus de détails sous le lien ci-dessous:

http://www.suisse-eole.ch/fr/energie-eolienne/technique/fonctionnement/

Aspects économiques

Une énergie profitable

  • Grâce à la Rétribution à Prix Coûtant (RPC)*, l’énergie éolienne pourra être vendue à prix constant. Avec ce prix d'achat garanti sur 20 ans, le projet du Mollendruz est au jour d’aujourd’hui justifiable d’un point de vue économique.
  • Les mesures de vent réalisées sur le Mollendruz ont été positives puisqu'elles indiquent des vents entre 5 et 7 mètres par seconde en moyenne. Le risque du projet est donc faible.  

Un développement économique pour la région

  • La réalisation de travaux sur le site sera ouverte à des entreprises régionales (génie civil, infrastructures électriques, ingénierie, exploitation et maintenance des éoliennes…).
  • Le contrat de mise à disposition de terrain constituera un revenu accessoire à son propriétaire. 
  • La société Energie Naturelle Mollendruz SA a son siège social à La Praz et paiera ses impôts dans la région.

*La rétribution à prix coûtant (RPC) est un instrument destiné à la promotion des énergies renouvelables pour la production d’électricité. La RPC couvre la différence entre le prix de production et le prix du marché et garantit au producteur d’électricité renouvelable un prix qui couvre les coûts de production. Plus d'information sur le site de Suisse Eole (lien ci-dessous):

http://www.suisse-eole.ch/fr/energie-eolienne/cadre-legal/rpc/